Le lézard des murailles


L’avez-vous déjà vu au jardin ?

Le lézard des murailles est un des compagnons les plus courants de nos maisons et de nos jardins !

Ouvrez l’œil, le mois de juin est la période où on l’observe le plus fréquemment !

Pour peu que l’on ait un tas de pierre ou un muret en pierre, ou parfois même sur notre façade, il est fréquent de l’observer prendre le soleil.

En effet, comme les serpents, Podarcis muralis est ectotherme, ce qui signifie que sa température corporelle dépend de la température extérieur.
Le matin, et l’hiver, il est « engourdit », il doit donc se chauffer au soleil, (souvent vu sur une pierre), pour pouvoir ensuite partir en chasse.
Sa température idéal se situe autour de 32°.
Au delà, il cherchera, à l’inverse, une zone de fraîcheur, à l’ombre dans les herbes hautes (2) ou proche de l’humidité d’une mousse, par exemple pour redescendre en température.

Bien qu’il nous laisse l’observer pendant ces phases de chauffe, il demeure en alerte et prêt à filer dans une fissure, sous une pierre, ou dans un talus au moindre doute. Hypervigilance oblige, il a l’habitude de fuir de nombreux prédateurs : chez ses cousins les reptiles il se méfie des vipères mais surtout des coronelles (4). Il peut même se faire dévorer par d’autres lézards, surtout étant jeune, notamment le lézard ocellé et le lézard à deux raies (3).

Chez les oiseaux, le circaète Jean le Blanc, ce rapace blanc à la vision extrêmement aiguisée est spécialisé dans les reptiles. Il peut aussi être la proie du héron cendré, de la corneille, et bien d’autres oiseaux.
Il servira tout aussi bien de repas pour un hérisson si il se fait débusquer de sa cachette nocturne, de belettes, d’hermines, renards, occasionnellement ou bien plus fréquemment de nos chats domestiques…

La liste des prédateurs ne s’arrête pas là, la vie est loin d’être un long fleuve tranquille dans la nature.

Si il n’est pas mangé, c’est lui qui mangera des quantités d’araignées, de coléoptères mais aussi des lépidoptères, orthoptères, vous le verrez avec un grand nombre de proies possible dans la bouche si vous suivez ses déambulations quotidiennes et ses belles parties de chasse à l’affût !

Comment l’attirer/le préserver au jardin ?

Gardons en mémoire que c’est un animal complètement inoffensif et qui est protégé par la loi, il est donc interdit de le tuer et même de le manipuler.

Comme tout les animaux sauvages, il a besoin de cachettes, comme on l’a vu, bon nombre de prédateurs l’attendent. On installera donc un tas de pierre où il régnera au côté des autres reptiles

On laissera une partie du jardin non tondu afin de lui offrir un garde mangé toute l’année. Ainsi qu’une grande diversité végétale, et différentes strates de végétaux.

Vous pouvez également poser de vieilles tuiles dans un coin du jardin, des grosses pierres plates, ou carrément crée un abris à reptile afin des chambres de ponte à l’intérieur et différentes hauteur de roche pour différents lieux propices à la thermorégulation. Ce qui favorisera l’installation d’autres espèces de lézard et de serpents.

En parallèle, bannissez l’utilisation de biocides au jardin, insecticides, herbicides, pesticides, finiront par affecter l’ensemble de la chaîne alimentaire.

Transmettez vos observations sur Faune france afin d’aider les scientifiques à mieux le protéger

Le lézard à deux raies


Rencontre avec le superbe Lacerta bilineata, aussi appelé lézard à deux raies, et anciennement lézard vert occidental ! Beaucoup moins connu que le lézard des […]

Le Crapaud épineux borgne


Même quand des malheurs nous arrivent, on peut se relever et continuer à avancer Dans nos écosystèmes, la prédation fait partie du quotidien.Comme l’a expérimenté […]

La couleuvre à collier


Présentation d’un de nos serpents les plus communs en France, le connaissez vous ? Natrix Natrix : la couleuvre à collier 👉Une de nos photographes […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :