Comment accueillir les papillons au jardin ?


Vous aussi vous souhaitez voir autant de papillons dans vos jardins ? Mais comment faire ?!


👉Voici quelques conseils faciles à mettre en place, gratuits et super efficaces !

Le plus fabuleux c’est qu’il n’y a presque rien à faire, et qu’il est souvent plutôt question de faire moins !

Vous savez, on entend souvent : « plantez des fleurs vous aurez des papillons au jardin » mais en réalité :


La meilleure façon d’attirer les papillons est d’abord de laisser notre végétation spontanée pousser dans des zones du jardin :


En effet les chenilles des papillons se développent sur des plantes « hôtes » et celles-ci sont souvent celles qu’on considère à tort comme des « mauvaises herbes » (orties, ronces, gaillets, etc…) et les papillons imago (adultes) se nourrissent de plantes nectarifères dont une grande diversité sont déjà disponibles gratuitement sans rien faire en ne tondant simplement plus systématiquement certaines zones.


Un jardin à pelouse/gazon de golf type terrain de golf toute l’année, est en effet très pauvre en biodiversité.


Pourtant il est devenu très courant alors qu’il nécessite beaucoup d’entretien (arrosage, tonte, taille, extraction des végétaux etc) et il n’offre en échange très peu de papillon, très peu d’oiseau, aucun hérisson etc…


👉La règle d’or pour avoir des papillons est donc d’avoir un jardin végétalisé et diversifié !


Il ne s’agit pas de laisser la « jungle/forêt » s’installer sur l’ensemble de votre terrain bien sur, mais de délimiter des zones dédiée à la vie, et d’autres que vous continuerez de tondre (chemins de circulation, zone de jeu des enfants, zone de détente…)

L’avantage de la végétation spontanée
est qu’elle est déjà adaptée à votre terrain, moins demandeuse en eau, en entretien, et fournira des fleurs et des graines qui attireront tout un cortège d’insectes et de papillons qui co-évoluent avec ces plantes depuis des centaines d’années. Elles le feront bien mieux que des plantes que l’on ramènera de jardinerie de l’autre bout de la France ou de la planète.

Ensuite, en complément, il est bien sur intéressant de planter également, mais uniquement des plantes locales.

Voici différentes idées d’aménagements au jardin pour les papillons :


👉Dédiez une zone pour une prairie fleurie de vivaces :
Vous aurez un magnifique spectacle à la floraison avec une diversité de couleurs de fleurs et de papillons : Idée de plantes : Achilée millefeuille, mauve musquée, millepertuis, carotte sauvage; trèfles, sauge des prés, scabieuse, marguerite, paquerette, bétoine, bouton d’or, gaillets, coronille variée, centaurée scabieuse, origan, etc …

👉Dédiez une petite zone à la friche :
Contrairement à notre représentation négative, elle s’avérera surprenante par ses couleurs et ses visites surprises : Elle est réalisable soit en mettant à nu et en misant sur la banque de graine du sol, soit en apport de plantes : Idée de plantes des friches : Bardane, Cardère sauvage, Geranium sanguin, Consoude, Centaurée, Lierre terrestre, vipérine, ancolie, berce, ,molène, patience etc…

👉Créer une zone sauvage au jardin :
La zone 5 en permaculture, une zone où on intervient plus et où on laisse la succession écologique opérer. Une multitude de plantes verront le jour à chaque stade et avec un cortège très riche d’animaux et d’insectes : probablement le futur lieu le plus riche en biodiversité de votre jardin (bordure de terrain, îlot de biodiversité, haies de contour, bordure de verger etc.)

👉Laissez des ourlets herbacés (zone d’herbes hautes) :
le long de vos chemins, sous votre haie, sous vos arbres, le long de votre verger etc.. Autant d’endroit où se développeront de nombreuses fleurs aux printemps attractives pour les papillons et de nombreux insectes.

👉Créer des tas de bois, des tas de pierres.
En plus du grand intérêt pour le reste de la faune, les papillons y trouveront refuges lors d’intempéries et/ou pour passer l’hiver.

👉 Créer des points d’eau.
Indispensable à toute vie, la mise en place de point d’eau accessible sans risque de noyade attirera à tout les coups les papillons qui visiteront votre jardin (une coupelle d’eau peu profonde avec une pierre au milieu pour se poser, jusqu’à la mare végétalisée)

👉Créer une haie aux essences variées, locales et à floraison successive.
Ainsi vous aurez des fleurs toutes l’année, qui attireront chacune leur cortège de papillon qui y est lié. Les haies représentent également une zone refuge pour les intempéries, hivernage, et contiennent souvent des plantes hôtes pour la ponte de nombreux papillons

👉Acceptez les orties :
Plus d’une dizaine de papillons communs en France sont dépendant des orties, car ils pondent sur elles. Le Vulcain, Robert le Diable, La carte Géographique (oui encore un nom étonnant !) l’écaille marte, le paon du jour, la petite tortue etc…

👉Acceptez les ronces dans un coin du jardin :
Bien qu’on leur fait la guerre, les ronces attirent lors de la période de floraison un nombre incroyable de papillons. Elle est également la plante hôte pour nombres d’entres eux. Plus d’une trentaines de nos papillons visite les ronciers : Le Bombyx de la ronce, Nacré de la ronce, moyen nacré, grand nacré, demi deuil, tabac d’Espagne, robert le diable, azuré des nerpruns, piéride du navet, du chou, etc…

👉Il est également possible en complément de se demander, pour chaque papillon observé, quelle est sa plante hôte, et l’introduire au jardin au cas par cas (cf nos articles sur les différentes espèces de papillons en bas de page)

Les lieux propices aux papillons se font de plus en plus rares dans nos environnements.
Les friches disparaissent, les zones en jachère se raréfient, les prairies fleuries ne sont plus si abondantes.
👉Alors les jardins vivants ont un rôle à jouer pour compenser ces manques et s’avèrent être des lieux-refuges très efficaces! Dès qu’on réalise les aménagements ci dessus pour les papillons ils reviennent à grand pas, et avec eux une très grande diversité d’animaux !


👉Il n’y a qu’à voir, pour preuve, cette collection de notre photographe Cazard Margotte Angélique (merci à elle🙏) qui nous régale de ses photos dans son jardin aménagé pour la biodiversité et des papillons de nos autres refuges PermaFaune en PACA!

👉Petit Jeu : Pour ceux qui sont arrivez jusque là, je vous laisse deviner / vous entraîner, pour l’identification des photos en haut d’articles = réponses en commentaires 😉

Retrouvez nos articles sur les papillons de nos jardins et comment les accueillir au cas par cas :
Zoom sur le moro sphinx :
Zoom sur l’aurore :
Zoom sur le flambé :
Zoom sur la belle dame :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :