L’anolis marmoratus mâle


L’étonant Anolis marmoratus et son fanon gulaire jaune !

Connaissez-vous ce lézard Guadeloupéen à l’origine mais aujourd’hui fréquent dans nos jardins Guyanais ?

Il existe près de 400 espèces d’Anolis dans le monde, tous différents par leurs formes, couleurs et comportements, mais qui ont tous deux caractéristiques communes :

Le fanon gulaire et des setæ (poils très denses sous les doigts)

Le fanon gulaire :

On observe ici son beau fanon gulaire jaune orangé !

Cette membrane colorée est située sous la gorge, elle est utilisée comme moyen de communication : Elle est sortie sur demande comme un système d’avertissement.

Elle servirait aux mâle, qui seuls en sont pourvus, pour marquer leurs territoires et dissuader l’arrivée de congénères, de concurrents.

Si l’avertissement ne suffit pas, alors on observera les mâles se livrer à un duel physique qui peut être particulièrement violent.

Cette superbe membrane aurait un rôle particulièrement important pendant la période de reproduction pour dissuader un autre mâle comme on l’a mentionné mais également pour attirer les femelles.

Les setæ :

Dans le cas de présence de prédateurs, notamment les oiseaux et les serpents, cet Anolis choisira bien souvent de prendre la fuite, avec une vitesse et des capacités de grimpeurs remarquables ! Il peut en effet monter et descendre à la verticale, avec respectivement la tête vers le haut et vers le bas ; et peut réaliser des sauts étonnants pendant sa fuite.

Et ce sont bien les setæ qui lui permettent de s’accrocher sur les surfaces les plus lisses et les pentes les plus verticales.

Ce sont des poils très dense situés sur les doigts des pattes des Anolis qui permettent l’accroche sur des surfaces très lisses !

Ce beau lézard nous rend des services au jardin et proche de la maison en ce qu’il se nourrit essentiellement d’insectes et d’araignées, mais on peut aussi les observer manger des fruits plus occasionnellement.

Anolis marmoratus de la sous espèce speciosus (sauf erreur de notre part) – Guyane française – France – Septembre 2022

Pour en savoir plus sur cette espèce et les anolis :

Retrouvez les travaux de Jonathan Losos, Neil Losin et Nathan Dappen sur les Anolis.

https://www.anoleannals.org/

Thermal Biology of a Solitary Lizard: Anolis Marmoratus of Guadeloupe, Lesser Antilles

Divergence in coloration and ecological speciation in the

Anolis marmoratus species complex – Molecular Ecologie – 2013

Découvrez d’autres lézard Guyanais

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :