Voyez-vous cet oisillon écrasé au sol ?


Laissez moi vous conter l’histoire de ce poussin Avocette élégante qui vient d’échapper de justesse à la mort !

Alors que j’étais confortablement installé dans un observatoire au levé du soleil, me permettant d’observer les allers et venus sans être vu, une agitation chez les avocettes intervint subitement.

Cris d’alerte généralisés, déplacement soudain et envols pour certain, tant de synonyme de l’arrivée d’un prédateur.

Je ne m’alerta pas tant en voyant finalement qu’il s’agissait d’une mouette rieuse adulte qui vint se poser à proximité des avocettes alertées.

En observant plus attentivement, j’observe deux avocettes particulièrement agitées. Une qui multiplie les cris et les envolées à proximité de l’intrus au capuchon chocolat, l’autre qui se déplace simplement silencieusement en direction d’un minuscule poussin que je découvre caché derrière un rocher…

Tout cela sous les regards complètement désintéressés de 3 autres adultes avocettes.

Mais la mouette ne s’est pas posée n’importe où…la voila qui s’envole rapidement et fonce, à ma plus grande surprise, en direction du poussin !

L’adulte avocette jusque là bruyant et menaçant tente de couvrir les arrières du poussin mais en vain. La mouette, plus rapide et imposante, n’est pas une seconde inquiétée par le long bec retroussé vers le haut, terrifiant pour les invertébrés mais pas à la hauteur de son propre bec court mais puissant pour un duel aérien.

Le poussin arrive à se cacher au plus proche du rocher et les deux adultes ensemble arrivent à repousser l’adversaire.

Mais il ne s’arrête pas là, d’un vol décidé, il répéta l’opération une dizaine de fois sous mes yeux impuissant au fond de mon observatoire.

Jusque là les parents ont réussi à chaque fois à protéger l’oisillon et ce dernier a su se cacher quand les parents étaient dépassés.

Mais il fallut bien qu’il finisse par se mettre à découvert, le jeune insouciant, étant nidifuge, il se doit de trouver la nourriture par lui même. Le voila seul, loin du rocher, fouillant la vase inconsciemment de son petit bec en formation…

L’opportunité ne passa pas inaperçu et la mouette s’envola de nouveau, esquiva le premier adulte qui tenta d’arrêter inévitable, le deuxième adulte s’était écarter pendant l’accalmie et il fut alors trop loin pour intervenir…le drame se produit…

2 secondes plus tard, le poussin avocette fut dans le bec de la mouette… A mon plus grand désarroi…

Quand bien même aurais-je pu faire quelque chose pour ce poussin de quelques jours, la raison me rappel qu’il s’agit d’une prédation naturelle et que la mouette a tout les droits sur ce poussin et a peut être aussi des poussins à nourrir.

Ébahi et bouleversé par cette scène, l’improbable se produit par dessus ce scénario déjà incroyable : un parent revînt à l’assaut, fonçant droit sur le prédateur et obtint la libération de sa progéniture !

En plein vol, le petit fût lâché, ses ailes n’étant pas encore formée, aucune chance de s’envoler, il s’écrasa de 2mètres de haut, heureusement pas plus, et heureusement dans l’eau.

La photo intervînt à ce moment précis, alors que je l’espérai encore dans les airs, pour vous partager ce moment incroyable.

Non je n’ai depuis aucune violence en moi envers les mouettes, je les apprécie toujours tout autant que les avocettes élégantes, et me contente de retourner quotidiennement observer et m’extasier du spectacle incroyablement doux, cruel, magnifique et terrifiant qu’offre la vie sur terre

Morbihan-France-Juin 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :