2 faits peu connus chez les Pics :


Le saviez vous ?

  • Certains pics pratiquent le « Anting », des bains de fourmis. Ils s’étalent sur la fourmilière, ailes entrouvertes, s’imprégnant ainsi de sécrétions metapleurales des ouvrières, et selon les fourmis, d’acide formique.

Ces substances ont une action antibiotique, antimicotique et antiparasitaire qui protège son plumage !

  • Vous pensez que les pics creusent leurs cavités/ loges uniquement avec leur coup de bec ?

C’est vrai, car la plupart des loges sont creusées dans du bois tendre, mais dans le cas de bois plus jeune, plus dur, une étude américaine publiée en 2016 a prouvé que certains pics entretiennent une relation (complexe) symbiotique avec… des champignons!
Qu’ils portent d’un arbre à l’autre sur leur bec afin d’aider à la décomposition du bois.
Le pic choisi un arbre et une zone où il souhaiterai creuser en profondeur, il commence à perforer en déposant les champignons.
Puis, conscient de leur présence, il les laisse poursuivre le travail de ramollissement, de décomposition, et reviendra plus tard continuer à perforer un bois alors plus tendre.

On peut s’interroger sur la possibilité d’une même relation complexe avec nos pics européen ?!

Source :

Le comportement des oiseaux d’Europe – édition salamandre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :