La Buse urubu juvénile se fait entendre !


Après avoir été nourris par ses deux parents par tout un tas de proies ( en majorité reptiles et amphibiens mais aussi des petits mammifères, des oiseaux, des insectes) ce jeune est maintenant capable de se nourrir seul de la même diversité de proies en complétant son régime aussi de poissons, des crustacés, de charognes, de fruits.

Ses pattes particulièrement longues lui permettent de chasser en marchant, et d’avoir un avantage sur les serpents, mais on la verra aussi chasser à l’affût depuis un perchoir et également survoler la forêt à la recherche de proies avant de les pourchasser.

Buteogallus urubitinga – Guyane Française- France – Octobre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :