L’aigrette bleue en chasse version miroir


Tout comme la grande aigrette, elle profite des marées basses pour rejoindre les vasières qui se découvrent où elle prélève de nombreux invertébrés aquatiques en compléments des petits poissons prisonniers des derniers trous d’eau, condamnés jusqu’à la prochaine marée haute

Egretta caerulea, Guyane Française- France – Octobre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :