La spatule rosée à un bec très spécial !


Le saviez-vous ?

La spatule rosée à un bec très spécial, non seulement, de toute évidence, par sa forme, mais aussi par ses capacités remarquables moins connues !

En effet, cette forme de bec a l’extrémité plate comme une spatule, ce qui a donné ce nom à son porteur, permet de reconnaître directement une spatule entre différentes espèces d’oiseaux.

L’évolution a offert à cet oiseau ce bec spécial en correspondance avec son mode de pêche :

Que vous observez une Spatule blanche en Europe une Spatule rosée aux Amériques ou une des 4 autres espèces par delà le monde, toutes partagent une technique commune :

L’oiseau cherche une zone humide avec de l’eau peu profonde, il y plonge son bec puis marche en déplaçant sa spatule de gauche à droite puis de droite à gauche à l’image d’un essuie-glace.

Pour pouvoir continuer à respirer alors que le bec reste immergé, l’évolution a tout pensé en situant les narines à la base du bec plutôt qu’à son extrémité.

Quelles sont alors ses capacités spéciales ?

Les chercheurs ont d’abord offert beaucoup de place au hasard à cette technique de chasse. L’oiseau marche, déplace son bec et s’il percute quelque chose avec, il le mange : crustacés, poissons, mollusques, insectes, batraciens, certains végétaux,…

Mais finalement on s’est rendu compte que ce bec si particulier était équipé d’une multitudes de terminaisons nerveuses sensibles / capteurs sensoriels complexes permettant de détecter, sous l’eau, même trouble, ses futures

proies.

Avez-vous déjà observé sur la plage les chercheurs de métaux avec leurs appareils détecteur l’orienta t de gauche à droite et vice versa en marchant?

Une comparaison étonnante mais efficace pour comprendre le fonctionnement de la pêche de cet oiseau.

Alors oui une par de chance est inévitable mais ces « récepteurs » allouent à l’oiseau la possibilité d’orienter son bec et sa destination en fonction de ses ressentis et ses informations captées augmentant ses chances de finir le ventre plein.

Les différentes espèces qui nous entourent sont équipés d’une infinité plus de capacités et de compétences qu’on ne la découvert et qu’on ne veut bien l’admettre !

Platalea ajaja – Guyane Française- France – Janvier 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :