Aujourd’hui, partie de Cache-cache avec un des symboles de l’Amazonie !


👉Après vous avoir présenté le plus petit perroquet d’Amérique du Sud (1) voici un des plus grands !

L’Ara chloroptère mesure jusqu’à 90cm de haut et pèse jusqu’à 1,7kg, autrement dit, il en impose !

Au delà de ses couleurs magnifiques, c’est probablement ses cris qui sont le plus impressionnant chez cet oiseau, la puissance des vocalisations est remarquable et vous prévient de leur présence souvent avant de les observer !

Ici, on aperçoit son gros bec, qui dénote par sa puissance hors norme. Cette dernière est couplée par sa forme recourbée, le tout mis en mouvement par de solides muscles afin de venir à bout des coques, graines et fruits les plus difficiles à ouvrir.

👉Malheureusement, le cache-cache n’est pour lui pas un jeu…

Ces oiseaux, qui sont parfois érigés comme l’un des plus beaux oiseaux du monde, comme le symbole même de la luxuriance et de la beauté de la forêt amazonienne, est aussi victime de son succès.

Le commerce légal et illégal de ces oiseaux à sérieusement participer à la chute de ses populations dans de nombreuses zones où ils étaient jadis abondant.

Des prélèvements au sein des nids, une chasse qui continue malgré les lois de protection, que ce soit pour le gibier, pour les plumes, ou plus encore pour être vendus comme animal domestique.

Mais c’est encore une fois, avant tout la destruction de son habitat qui reste le facteur le plus aggravant.

Au côté des autres Aras qui subissent le même sort, et à des rythmes bien plus accélérés dans le reste du continent, les effectifs chutent et les zones de répartition diminuent à mesure que l’homme avance.

Même en Guyane, alors qu’il était jadis présent partout sur le territoire, la pression de l’homme par son installation et son avancée dans toute la partie nord et le long des fleuves, fait reculer les Aras plus loin dans la forêt amazonienne, tellement qu’il devient anecdotique d’en observer là où ils étaient portant installés autrefois.

👉Rien n’est perdu, sensibilisons, discutons autour de nous, et faisons avancer les mentalités et les efforts de protection pour ces magnifiques oiseaux !

👉Retrouvez notre article sur le plus petit perroquet d’Amérique du Sud : le Toui été

www.facebook.com/103925808270545/posts/311424050854052/

Ara chloropterus – Guyane Française- France – Février 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :