Le Jacana noir : mâle et femelle, une répartition des rôles étonnante !


Si vous avez déjà observé cette espèce au masque facial pour le moins singulier, elle était sûrement entrain de marcher sur la végétation flottante, à l’aide de ses grandes pattes aux longs doigts, à la recherche de nourriture.

Ses doigts à la taille démesurée lui permettent en effet d’avoir des points d’appuis très large sur la végétation qui couvre l’eau, ce qui lui évite de s’enfoncer et donc de tomber dans l’eau!

👉Répartition des rôles et comportements « inversés » en période de reproduction :

Ce qui peut étonner, c’est que chez cette espèce, c’est la femelle qui est plus grosse que le mâle (jusqu’à 1,5 fois plus lourde que le mâle, il semblerait ! )

Pendant la saison des amours on observe des rivalités, des tensions, voir même des combats entre ces oiseaux. Jusque là rien détonnant..

👉Mais ce sont en fait les femelles qui se battent entre elles afin d’obtenir le partenaire qu’elles convoitent et pour défendre le territoire (avec l’aide du mâle).

Une fois le comba gagné et le mâle conquis, elles ne s’arrêtent pas là et répétent l’opération fréquemment pour pouvoir se reproduire avec jusqu’à 4 à 5 mâles différents.

Les batailles peuvent être très impressionnantes, les armes principales utilisées sont les pattes, alors que les ailes battes frénétiquement pour tenir le corps en position d’attaque.

Le tout dans un vacarme qu’on ne peut pas rater!

Les ailes sont également équipées d’une arme spéciale : un éperon qui dépasse pouvant mesurer jusqu’à 1cm!

Dans la grande majorité des cas cet épine n’est pas utilisée, mais en cas de contact les blessures peuvent être importantes..

👉Puis c’est le mâle qui s’occupe de la construction du nid, parfois aidé de sa partenaire.

C’est également lui qui couve les œufs, élevera et protégera les petits les premières semaines.

Bien que ces derniers savent marcher et nager très rapidement, ils ne savent pas voler avant plusieurs semaines et nécessiteront la protection des parents (surtout le père), qui peuvent dissuader les prédateurs ou cacher les oisillons sous leurs corps.

La femelle, après s’être accouplée avec plusieurs mâles, peut aider à protéger jusqu’à 4 nids différents en même temps !

👉Jacana jacana – Guyane Française – Guyane – Février 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :