Voici un des rapaces les plus communs de Guyane : la Buse à gros bec


Si ce rapace est un des plus fréquemment observés, c’est notamment dû à son habitude de se percher au dessus des routes et pistes, ce qui lui a valu son nom anglais : Roadside hawk !

Son régime alimentaire très large et hautement opportuniste explique également sa grande présence en parallèle de sa capacité à évoluer dans une grande diversité d’habitats.

👉Que mange la Buse à gros bec ?

Le régime varie donc en fonction des pays, des milieux dans lesquels les individus évoluent et en fonction des saisons, de la saison de reproduction et probablement bien d’autres paramètres encore.

Même au sein d’un même pays, les études montrent des variations dans les régimes.

Certaines études placent les invertébrés en majorité de son alimentation (argentine), alors que dans d’autres se seront les micromammiferes (argentine), reptiles et amphibiens au Suriname et Guatemala, etc.. on retrouvera également dans une bien moindre proportion des œufs, oisillons, chauves souris et poissons.

Ce qui est certain c’est que ce rapace s’adapte très bien et son régime généraliste et opportuniste lui permet de se maintenir malgré les perturbations des écosystemes.

👉Comment chasse t-il ?

Peu importe le pays, la technique de chasse principale reste la même : la Buse à gros bec se perche souvent entre 5 et 10 mètres parfois jusqu’à 25 mètres de haut, sur un poteau, une branche, un fil electrique et observe, immobile, les proies au sol ou dans la végétation avant de fondre dessus, en se laissant tombé ou après un court vol.

Elle a également été observé chassant en vol au dessus des feux dans la végétation, profitant de la mise à découvert des espèces qui s’enfuient.

Buse à gros bec – Rupornis magnirostris – Guyane Française- France – avril 2022

👉Sources :

-Food Habits of the Roadside Hawk (Buteo magnirostris) During the Nonbreeding Season in the Southeastern Pampas ofArgentina -Journal of Raptor Research -2011

-Diet ans foraging behavior of nesting Roadside Hawks in Petén, Guatemala – 2000

-Bierregaard, R. O., P. F. D. Boesman, and G. M. Kirwan (2020). Roadside Hawk (Rupornis magnirostris), version 1.0. In Birds of the World (J. del Hoyo, A. Elliott, J. Sargatal, D. A. Christie, and E. de Juana, Editors

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :