Sur la piste de la loutre (04)


Crédit photo : Schwoaze

Retour sur cette Balade Naturaliste du 10 décembre 2020 dans les Alpes de Hautes Provence marquée par de très encourageants indices de présence de la loutre d’Europe !


ZOOM sur la loutre d’Europe (Lutra Lutra)

Le mâle peut être près de 50% plus grand que la femelle (50-90cm), le corps est allongé, le pelage marron foncé, le ventre et le cou sont plus clairs, la queue puissante, les pattes sont palmées.

On comprend par ses équipements qu’elle est armée pour les milieux aquatiques mais également très habile sur la terre. Ses milieux d’évolution sont les rivières, les marais, les tourbières, le bord de mer, tant qu’il y a de la végétation riveraine, une ripisylve propice.
La loutre est un mammifère carnivore et son régime comprend essentiellement des poissons, mais aussi des mollusques, crustacés et amphibiens

Elle est connue pour être extrêmement discrète, ce qui rend l’observation très difficile et les prospections d’avantage orientée vers les traces qu’elle laisse !

Identifier les animaux – Biotope edition

D’une disparition de PACA à son grand retour :

« Autrefois largement répandu en PACA, la Loutre semble avoir totalement disparu de la région dans les années 1990, même si certaines observations ponctuelles plus récentes (mais non confirmées) peuvent laisser supposer qu’elle aurait pu subsister très ponctuellement.
Après un très grave déclin dans l’ensemble de la France où la majorité des populations avait disparu suite au piégeage et à la dégradation de son habitat, la Loutre, protégée depuis 1976, est actuellement dans une phase de recolonisation.
Cette recolonisation naturelle concerne depuis peu la région PACA où sa présence est désormais établie.
Le retour de la Loutre se fait de manière naturelle en France où elle n’a pas fait l’objet de programme de réintroduction. (1) »

On ne peut que se réjouir de ce renouveau pour cette espèce fascinante et il me tardait de partir sur ses traces!


Formation au pistage


J’ai tout d’abord été formé par un pisteur de mammifères connu de la région PACA. Il m’appris à partir sur sa trace et déceler ses indices dans ses milieux de prédilection. J’appris les clés de détermination des crottes de loutre, appelée EPREINTES, et les lieux favorables où les trouver.
Il me transmit de nombreuses autres informations précieuses telles que ses modes de déplacement, ses milieux favorables et sur les données de présence des années passées.
Ces précieuses informations ont été complétée par une étude personnelle d’avantage poussée de cette animal passionnant pour à mon tour pouvoir transmettre et former à l’étude de cet incroyable mammifère lors des prochaines balades naturalistes 2021 !


Une balade au service des sciences participatives :


Conscient de l’intérêt des sciences participatives pour rapporter les données de terrain afin d’améliorer l’étude de la vie sauvage, cette balade naturaliste fut également une prospection qui s’inscrivait dans le cadre du Programme National d’action (PNA) en faveur de la Loutre.
Ce dernier permet la prospection de « mailles » (secteur) par différents naturalistes afin de recenser la présence ou non de la Loutre et ainsi suivre son évolution. Ce programme a d’abord été mis en place en 2010-2015 en PACA puis renouvelé pour 2019-2028.

En PACA nous avons été 50 à analyser 85 mailles et voici les résultats très encourageant obtenus pour l’année 2020

Les traces et indices trouvés au cœur de notre balade naturaliste :

Mon lieu de prospection fut le long du Colostre, petit court d’eau prenant sa source au col de Saint Jurs et se terminant dans le Verdon à Gréoux les Bains. La déambulation fut délicate car la ripisylve est dense et il n’y a pas de « chemin » autre que celui crée par le passage d’autres mammifères que moi.

Des milieux favorables à la pose d’epreintes se sont tout de même présentés et alors 3 epreintes ont pu être identifiées par visuel et repère olfactif et une 4ème inaccessible sur un rocher au milieu de l’eau n’a pas pu être confirmée par l’odeur caractéristique.

De plus, la couleur de la première épreinte laisse penser qu’il s’agit d’un indice récent !
De quoi nous réjouir de la présence de la loutre dans ce cours d’eau et apporter notre pierre à l’édifice dans la connaissance et les dynamiques de populations et de présence de cette espèce à l’échelle de la région !

De nouvelles prospection sont à venir dans le cadre de futures balade naturaliste de PermaFaune,
qui est, pour 2021, référent sur une maille de prospection sur une partie de cette même rivière!


L’occasion pour ceux qui veulent d’en apprendre d’avantage sur la loutre et être formé à son pistage !



N’hésitez pas à nous contacter pour faire partie des prochaines balades naturalistes à la rencontre de la loutre ou d’autres espèces merveilleuses !

Sources :

(1) PNA Loutre d’Europe – www.faune-paca.org (faune-paca.org)
Traces et indices – Edition Salamandre
Identifier les animaux – Biotope Edition

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :